SANZO KUHNAM

 

 

MANIFESTATION EXEMPLAIRE 03

en partenariat avec THE NICE INSTITUTION

Sound Design

MILDRED SIMANTOV et NILS THORNANDER

 

THE NICE INSTITUTION - PARIS - 2010

Le Peak Oil est un concept qui désigne le moment où la production mondiale de pétrole plafonnera puis commencera à décliner du fait de l'épuisement des réserves. Les avis divergent fortement sur la date de ce pic, ouvrant ainsi une période d'indétermination qui marque déjà la culture et les modes de pensées à l'échelle planétaire. Avec Waiting for the Peak Oil, Mildred Simantov et Nils Thornander documentent l’état du monde actuel avant la disparition inéluctable du pétrole. C’est un enjeu dramatique qui place les consommateurs-citoyens face à leurs désirs, les producteurs d’énergie, de biens et de services face a leurs intérêts, les Etats face à leurs responsabilités historiques et enfin, la parole souvent apocalyptique et contradictoire des experts face à l'imprévisible. Chacun des triptyques composant la série nécessitant l'utilisation de produits dérivés du pétrole comme le plastique et l’encre, ces oeuvres constitueront plus tard autant les reliques d’une matière disparue que la représentation d'un monde évanoui qui reposait sur l'énergie fossile. Chaque photographie, conservée dans trois boitiers en plexiglass transparent, possède sa bande sonore spécifiquement composée pour elle sur son lecteur mp3 et son casque audio. Le temps arrêté de la photographie s’oppose à la bande son, génératrice d'un temps subjectif, esthétique et musical.

MUSÉE D'ART MODERNE - PARIS - 2011
Mur de peintures, DANIEL BUREN
Spider, LOUISE BOURGEOIS  
Peinture sans fin, ANDRE CADERE
Le musée d’art moderne ne m’appartient pas, ni l’étoile noire, PIERRE HUYGUES
Rooler Gab, RAPHAEL ZARKA
La réserve, CHRISTIAN BOLTANSKI...

Composer une musique pour accompagner une oeuvre d'art plastique est une expérience rare.
Si le film comporte des similitudes structurelles évidentes avec la musique (durée, rythme), il n'en va évidemment pas de même dans le cas d'une installation immobile ou d'une sculpture.

Bien que l'on pense immédiatement à Moussorgski et aux Tableaux d'une Exposition, le vocabulaire fondamentalement néologique de l'art contemporain incite le compositeur actuel à davantage relever les paramètres variables qui définissent chacune des oeuvres en question qu'à tenter de traduire sur le plan sonore les émotions qu'elles suscitent par elles-mêmes.

Aux tableaux subtilement organisés de Buren correspondront ici l'espacement irrégulier de blocs de rubans sonores, alors qu'au Rooler Gab de Zarka feront écho les figures à haute vitesse de roulements à billes générés par ordinateur.

La présence physique de l'oeuvre, le respect de sa puissance propre, la concentration du visiteur qu'isole le port du casque de l'audio-guide tout comme les commentaires explicatifs sont des circonstances très particulières et intéressantes pour un compositeur "d'art contemporain".

La musique s'est infiltrée dans les creux et les plus infimes intervalles disponibles dans ce dispositif ultra serré.
Il s'est agit en substance pour le compositeur de remplacer le bruit ambiant du musée par un son localement "orienté" vers des oeuvres spécifiques. MSNT

Available on Audio Guide. © THORNANDER-SIMANTOV - MSNT - INTEGRAL ART AND MUSIC . Droits de téléchargements et reproductions interdits.

THE NICE INSTITUTION - PARIS - 2010

Le Peak Oil est un concept qui désigne le moment où la production mondiale de pétrole plafonnera puis commencera à décliner du fait de l'épuisement des réserves. Les avis divergent fortement sur la date de ce pic, ouvrant ainsi une période d'indétermination qui marque déjà la culture et les modes de pensées à l'échelle planétaire. Avec Waiting for the Peak Oil, Mildred Simantov et Nils Thornander documentent l’état du monde actuel avant la disparition inéluctable du pétrole. C’est un enjeu dramatique qui place les consommateurs-citoyens face à leurs désirs, les producteurs d’énergie, de biens et de services face a leurs intérêts, les Etats face à leurs responsabilités historiques et enfin, la parole souvent apocalyptique et contradictoire des experts face à l'imprévisible. Chacun des triptyques composant la série nécessitant l'utilisation de produits dérivés du pétrole comme le plastique et l’encre, ces oeuvres constitueront plus tard autant les reliques d’une matière disparue que la représentation d'un monde évanoui qui reposait sur l'énergie fossile. Chaque photographie, conservée dans trois boitiers en plexiglass transparent, possède sa bande sonore spécifiquement composée pour elle sur son lecteur mp3 et son casque audio. Le temps arrêté de la photographie s’oppose à la bande son, génératrice d'un temps subjectif, esthétique et musical.

 

 

CONTACT